Histoire de foulard

Peu de temps après qu’on ait appris qu’une dame était décédée dans le métro de Montréal, son foulard s’étant pris dans l’escalier mécanique, des médias ont rapporté que le foulard en question était un hijab.

Il n’en fallait pas plus pour que le raciste passe de «Quelle horrible histoire!» à «Ben tant pis pour l’islamiste!». Petit florilège de la honte.

Les noms et les visages n’ont pas été changé afin de respecter la volonté de ces gens d’être racistes publiquement.

AJOUT - Jasons méthodologie. Tout ceci a été récolté en une quarantaine de minutes sur les pages Facebook de trois médias (Huffington Post, TVA Nouvelles et le Journal de Montréal). Lors de mon passage, les modérateurs avaient déjà fait leur travail, effaçant une quantité non-négligeable de messages desquels ne subsistaient que l’indignation d’autres internautes. De ce que j’ai attrapé, j’en ai mis de côté environ le quart, pour ne garder que le “meilleur”. Ces commentateurs sont-ils une minorité? Statistiquement, oui. Mais ils ne sont en rien des anomalies. Ils sont nombreux, faciles à trouver et complètement décomplexés. Si de les rassembler sur cette page pour rappeler leur existence me place selon vous clairement d’un côté ou de l’autre du débat sur la Charte, je vais essayer de ne pas trop vous trouver nono.

AJOUT #2 - À propos du journaliste qui a d’abord rapporté que c’était un hijab.

image

image

DSL.

image

image

Le vrai coupable est trouvé.

image

image

On ne sait toujours pas pourquoi on accepte le foulard d’hiver, par contre. Ou même la ceinture fléchée.

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Je ne dis pas qu’on devrait tous les tuer. Je dis juste qu’on devrait s’arranger pour qu’ils se tuent.

image

image

image

image

hihi !

image

image

image

image

image

image

image

Loll

image

Pauvre. Con.

image

image

Et tout ça pour rien.

AJOUT #3 : Pour rien ? Dieu [Pardonnez le terme ostentatoire] que rien n’est clair dans cette affaire ! Qu’à cela ne tienne, rien ne justifie aucun des commentaires ci-dessus. Rien.

image